暴力政策。 LeprocèsBentounsi代表en appel



  • 2019-07-11
  • 来源:yabo体育手机版

Le policier Damien Saboundjianestrejugéàpartird'aujourd'hui pour le meurtre d'Amine en 2012.Une观众trèstpolviquesur fond d'affairesAdamaTraoréetThéo。

Il ya un an,l'agent DamienSaboundjianétaitacquittédumeurtre d'Amine Bentounsi,au cri de:«La justice acquitte,la police assassine! »Aumêmemoment,l'Assembléeationaleassouplissaitlesrèglesd'ouverturedu feu etdelégitimendéfensedespoliciers。 Aujourd'hui,Damien Saboundjianestrejugéenappel aux assises de Paris,enpleincœurd'uneemobisationsansprécédentpriopquéeparl'affaireThéo。 «Ce qui est en jeu,c'est la lutte contre l'impunitépolicière。 Nousespéronsquela justice soit rendue,une bonne fois pour toutes! »déclaraithierAmal Bentounsi,lasœurd'Amine,devenue figure de proue des luttes contre lesviolencestolicicicières。

Les faits remontent au 21 avril 2012,lorsqu'une patrouille de police se lance aux trousses d'Amine Bentounsi dans les rues de Noisy-le-Sec(Seine-Saint-Denis)。 Le jeune hommeestrecherchépourn'êtrepasrentrédepermission - ilestincarcérépourdesvolsàmainarmée。 Trois policiers lepourchassentàpiedet l'agent Saboundjian fait le tour d'unpâtédemaisons pour lui couper la route。 Audétourd'unerue,il tombe sur Amine。 C'estlàqueles版本divergent et quelavérités'obscurcit。 Selon le policier,Amine Bentounsibraquéàdeuxreprises son arme sur lui。 Il aurait alors fait feu«enétatdelégitimedéfense»,tuant Amine d'une balle ... dans le dos。 Le combat politique qui a suivi la mort d'Amine Bentounsi,portéàboutde bras par sagrandesœurAmal,fondatrice du collectif«Urgence notre police assassine»,ouvert lavoieàlamobilization qui s'estencoreaccéléréeaprèslamort d'AdamaTraoréetles atrocesthéo的暴力事件。

没有幻觉的enchaînementde操纵

La cour d'assises de Seine-Saint-Denis avait fait preuve d'une«écœurantepartialité»,juge un avocat proche du dossier,enécidantquelepolicierétaitbienenétatdelégitimendéfense。 L'agent s'en sortait blanchi,lui contre quilereprésentantduparquet avait requis cinq ans de prison avec sursis,avec obligation de suivi psychologique,interdictiondestddédédidind'eerercerlemétierdepolicier et cinq ans(lemaximumlégal)de privation de port d'arme。 Fait很少见,laprocureuregénérale是一个既成事实判决,估计犯罪的情节légalesdelalégitimedéfense»n'étaientpas«démontrées»。 «Aprésunexamen approfondi de l'ensembledesélémentsdecette affaire etsansméconnaîtreleshexétélesrisques auxquelssontforrontéslesforces de police dans l'exercice de leur mission»,la magistrate a«estiménécessairedefaireprocéderàunsecond examen delaprocédureparune cour d'assises d'appel»。

Lors dupremierprocès,LoïcPageot,avocatgénéral,s'étaitappuyésurquatretémoinsqui,s'ils n'ont pas vu le tir fatal proprement dit,onttouséposédanslemêmesens:la victime n'ajamaisesquisséun geste pour se retourner et faire feu,contrairementàceque lepolicierprétend。 L'avocatgénéralaégalementdotél'hallucinantenchaînementdemanipulationulationsquipréfiguraitdéjàl'omertapolicièreentourantlesaffairesThéoetTraoré。 L'enquêtesurla mort d'Amine Bentounsiaétébâclée,comme l'avaitalorsdénoncéLoïcPageot:le commissariat local atentéd'évincerdelaprocédurelesémoinsn'appartenantpasàlapolice etlascènedecrimeaété modifiéepardes agents。 Enfin,lespressionsaberéesurlaprocédureetl'inspectiongénéraledesservices par des syndicats de police et parlepréfetChristianLambert lui-même。 Comme le pointait en janvier dernier l'avocatgénéral,il s'en est fallu du peu pour que Damien Saboundjiansoitfélicitépoursa bravoure et blanchi sans autre forme d'enquête。

Ceprocèsdébutequelquesjoursprèsl'entréeenvigueur de la loidesécuritépublique,qui assouplit donclesrèglesdelégitimendéfensepourles policiers。 Ilsedéroulerasur cinq jours etverradéfileràlabarre23témoinset9 experts。 «Ceprocèsn'estpas celui d'Aulnay,ni celui de la police,c'est celui d'un casdelégitimendéfense,avec un nouvelavocatgénéraletdenouveauxjurés»,pointe Daniel Merchat,avocat de Damien Saboundjian et lui-mêmeancienpolicier。 «Nous ne changeonsrienànotreligne,précisedesoncôtéMichelKonitz,l'avocat de la famille Bentounsi。 Lerécitdece policier reste invraisemblable et ildoitêtrecondamné。 »

迈赫迪菲克里
Théonentendupar une juge

Vendredi eu lieulapremièreauditiondeThéoLuhaka,qui estarrivéenbéquillesautribunal de Bobigny(Seine-Saint-Denis)pour s'expliquer devant la juge d'instruction surledéroulementdeson interpellation,le2févrieràAulnay-特奈苏布瓦。 Deux版本s'affrontent toujours。 Le rapport de la police indique que «l'élémentintonelnelpouvantcaractériserleviol(n'est)pasétabli»。 ThéoLuhaka,lui,évoquetoujoursune agression sexuelle volontaire,parlant aussi de coups,de crachats et d'insultes racistes。 Des imagesdevidéosurveillance,révéléesvendredipar BFM TV,sontactuellementàl'étude。




    • 娱乐排行