Incendie。 Huit personnes dont cinqenfantspérissentasphyxiées。 UneveilléedeNoëlquitourne au drame



  • 2019-08-12
  • 来源:yabo体育手机版

ÀEssoyes(Aube),toute une famille et une de leurs amies sont victimes d'un violent inrenndie。 Seulsrescapés:unpèreetson fils de dix ans。 Un feudecheminéeseraitàl'originedu sinistre。 Uneenquêteaétéouvertepar le procureur delaRépubliquedeTroyes。 Récit。

Le petit village d'Essoyes est sous le choc et en deuil。 Au cour de cette commune de700âmessituéeenChampagne,àtrentekilomètresdeTroyes,laveilléedeNoëlanemporéaudrame。 Huit personnes ont eneffetpériansl'incendie d'un pavillon。 Parmi elles,cinqfrèresetsoursâ€de onzemoisàdouzeans。

Pourfêterleréveillon,la famille Goussardavaitsunitéuncouple d'amis,M。et Mme Ramos,et leur fils。 Ilétaitàpeine20 heures,quand le feu s'estsoudainementdéclaréaurez-de-chausséedela maison。 Les flammesontembrasélapièceàunevitesse fulgurante,et seules deux personnes ontpuéchapperàl'incendie:le fils Ramos,dix ans,quiasautéd'unfenêtredupremierétage,ainsi quesonpère。 Cedernieràréussiàsortirde lamaisonàtens。 Sonépouseainsique six des sept membres de la famille Goussardontétéretrouvésmortsasphyxiéesdanslamêmepièce,devant une porte semble-t-ilverrouillée。 Le plus jeune des enfantsaétédécouvertsans vie dans son berceau,aupremierétagedupavillon。

Assurément,les victimesontétépiégéesparla violence etlavivacitédel'incendie。 Quand les secours sont intervenus,dixminutesàpeineaprèsl'wireselancéeparles voisins,lepavillonétaitdéjàunetorche vive。 “C'étaitincroyable.La maison aflambécomvun un tas de paille”témoignentlesgens du quartier。 Pour Alain Cintrat,伴随着au maire d'Essoyes,“un tel embrasement aussi rapide est莫名其妙”。 Unavispartagéparleséquipesdesecoursquiprécisentparailleurs“qu'il n'y a pas eu d'explosion”。

“Incendie accidentel peut-êtredûàl'allumagedelacheminée”:telleétaitlapremièrehypothèseavancéeparles gendarmes pour expliquer le drame quis'estdéclenchéaurez-de-chausséedela maison。 SelonRégisBourçois,指挥官德国宪兵队,les victimes du sinistreauraientétéfreakespar“undégagementdefuméeimportant”。 Pour expliquer la violence de l'incendie,somes sauveteursn'écartentpasl'idéequele feuauraitétéatisépardes objets ou un liquideinflammablestombésoujetenésdanslacheminée。

Quoi qu'il en soit,uneenquêteaétéouvertepar le procureur delaRépublique。 Et les corps d'abordinstallésdansune chapelle ardente,ontététransféréspouruneautopsieàl'hôpitaldeTroyes,afindedéterminerlacausedesdécès。

Yann Gaillard,le maire du village,an hierpartéléphone,nousadéclaréquele logement en“étaitquasimentneuf,entièrementréhabilitéparl'Office HLM il ya deux ans”。 Et d'ajouter:“Originaire de Bar-sur-Aube,cettefamilletrèsmodersrésidaitansla communedepuisdéjàplusieursannées.Elleavaitétérelogéedanscevillon dedeuxétagesaucentre duvillage.Lepèreravaillaitaux vignes etsonépouse étaitfemmeau foyer。“Lesenfantsétaientscolariséesdansl'écoleduvillage。 “Des gamins qu'on voyait tous les jours”,lanceatterréAlainCintrat。 Parrain de l'un d'eux,unmédecindela petitecommuneétaitansdoute celui qui connaissait le mieux cettefamillededesèteetsans histoire。

Trèschoqués,lesdeuxrescapésontététransportésàl'hôpitaldeTroyes。 Pour les soutenir,unecellulemédico-psychologique d'urgenceaétémiseen place。 Les premiers sapeurs-pompiers qui sont intervenus sur les lieuxontégalementbénéficiédecette aide。 Danslajournée,M。Ramosestrentréchezlui alors que son fils,victime d'une entorse,restaitencoremedospitalisé。 De lamaisonincendiéed'Essoyes,il ne reste que les pierres d'origin。 加上de deit,再加上defenêtres。 Que des gravatscalcinés。 Et,dans uneremiseàl'écartdel'habitation,rassembléslà,presqueoubliés,des paquetsjolimentenrubannés,cadeauxdeNoëldesdeux familles。

法国柏辽兹




    • 娱乐排行